Looking for Something?

Comment se former à la musique classique ?

Author:
comment se former a la musique classique

La musique classique est un art qu’il convient d’appréhender progressivement et qui requiert une sensibilité pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur. Que vous soyez un débutant ou déjà amateur de musique classique ayant des bases en solfège, différentes formations peuvent vous être proposées pour développer vos talents d’interprète, quel que soit votre instrument de prédilection.

Débuter en musique classique

Si vous êtes novice en musique classique et que vous n’en êtes qu’à la découverte, n’hésitez pas à écouter des classiques de ce genre pour découvrir les œuvres et instruments qui vous inspirent le plus. Peut-être apprécierez-vous le son du violon ou plutôt les notes jouées au piano ? Vous pouvez également vous rendre à des concerts, des opéras ou des ballets qui vous sensibiliseront à la musique classique.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’écoles de musique qui organisent, chaque année, des portes ouvertes, destinées à vous familiariser avec les instruments de musique. Ce sera d’ailleurs l’occasion de rencontrer des musiciens aguerris, voire de vous inscrire pour débuter des cours de solfège et d’initiation à l’instrument que vous aurez choisi.

Une autre façon de se former en musique classique, au niveau débutant, est de s’inscrire à des stages d’initiation proposés par des organismes de formation en musique, tels que « Voyage lyrique », ou les conservatoires départementaux ou régionaux, à destination des amateurs de musique classique.

Ce type de formations de quelques jours à quelques semaines, vous permet de découvrir les œuvres les plus célèbres et les compositeurs majeurs, mais également de vous faire acquérir quelques bases pour apprécier la musique classique, voire commencer à la pratiquer.

Approfondir une formation initiale en musique classique

Vous êtes déjà un musicien aguerri et souhaitez approfondir vos connaissances, voire vous professionnaliser dans ce domaine, en obtenant un diplôme reconnu à l’échelle nationale ?

Dans ce cas, tournez-vous vers des formations supérieures, reprenant le modèle de professionnalisation européen LMD (Licence-Master-Doctorat).

Dispensées par les conservatoires nationaux de musique et de danse, de Paris et Lyon, celles-ci vous permettent d’accéder au plus haut niveau de professionnalisation en musique classique notamment, dans l’instrument de votre choix, en soliste ou en orchestre.

Néanmoins, pour pouvoir intégrer ce type de cursus, vous devrez passer un concours d’entrée obligatoire. Le conservatoire de Paris, par exemple, reconnu pour son excellence à l’échelle internationale, organise chaque année son concours d’entrée, pour lequel l’âge d’inscription est limité à 22 ans. Pour y être admis, les élèves se voient proposés des épreuves de déchiffrage et des programmes imposés qui devront être préparés à l’avance.

L’admissibilité n’est donc pas à la portée de tous et est la garantie d’une formation de haut niveau, afin de former des musiciens d’excellence.
Pour vous former de façon professionnelle à la musique classique, vous pouvez également intégrer une école privée, à l’image de la Schola Cantorum ou de l’école normale de musique de Paris Alfred Cortot. Si ces écoles n’ont pas la même renommée que le Conservatoire de Paris, celles-ci proposent toutefois des formations hautement qualifiantes qui vous permettront d’obtenir un diplôme reconnu de musicien.

De la découverte à la pratique professionnelle

Quel que soit votre niveau, du novice au musicien souhaitant faire valider ses compétences, nombreuses sont les rencontres artistiques et les formations qui peuvent vous permettre d’atteindre vos objectifs. De la découverte à la pratique professionnelle, il n’y a finalement que quelques étapes, que la passion de la musique vous aidera à franchir !

Laisser un commentaire